l'artiste associée

Catherine Gosse

Comédienne, chanteuse, auteure, compositrice, formatrice en communication

Catherine est née le 24 septembre 1962. 62, c'est la date où l'homme rêve de marcher sur la lune... Ainsi, tous les rêves sont permis ! Quelques printemps plus tard, elle chante pour qui veut l’entendre et à tout va.

Elle passe son adolescence à Caen où elle crée son premier groupe «Le 5ème procédé» qui existera de 1981 à 1986. C’est l’époque de la New Wave, Catherine bagarre sur scène avec les amplis et les guitares.

Elle apprend l’art du jeu d’acteur à Paris, où elle débarque en 1980 à l’âge de 18 ans. Elle étudie le théâtre à la Sorbonne Nouvelle : d’abord au cours Viriot, puis à l’atelier des cinquante d’Andréas Voutsinas qui enseigne les techniques de l’Actor Studio d’Elia Kasan. Enfin elle découvre les techniques d’acteur d’Augusto Boal du théâtre de l’Opprimé à Paris sous la direction de RuiFrati.

Depuis 1983 elle est sur divers tournages, courts métrages, vidéo-films, téléfilms, pièces de théâtre, dont « La merci des fous » de Jean Michel Guillemin et « Le chant des enfants morts » de Hervé Lebeau. De casting en casting, Aldo Bernardo la remarque et lui propose un rôle dans son court métrage primé « la musique de l’autre ». Elle enregistre en 1985/86 dans le studio de Milan à Paris, studio professionnel où elle fait d’heureuses rencontres : Jean paul Malek, Steve Prestage... des grands noms du son ! C’est le début de sa carrière de chanteuse solo.

En 1988-89 elle est Choriste de « Diamant Noir » chez Abacabrecords et auteure de « Mathilda » son premier 45tour chez Abacab records.

De 1990 à 1995 elle travaille à Drogues Infos Service à Paris, une étape décisive qui la décidera définitivement à se tourner vers l’écoute et vers l’humain.

En 1993 elle sort son premier single chez Mad in France « Dieu m’abandonne», fruit d'une belle collaboration avec Vincent Bruley, suivi par un premier album « Dans la vie y’a que l’amour » en 2001.

Catherine crée officiellement la compagnie « l’Homme debout » en 2005 qui devient la Femme et l'Homme debout en 2014. La compagnie donnera naissance à "Comme la peau" en co-création avec Aude Berlin de la compagnie Maestria, "+ de Lumière" duo piano et voix avec Fabrice Gratien et Catherine Boissy, co-compositeur et co-auteure également complices de "La Géante, comédie musicale à croquer" qui sera créée en 2012 avec Denis Mignien, Frédérique Sauvage, Valérie Dablemont, Astrid stock et Elsa Cantor. En 2015, "Bébéboc" est créé avec Roland Depauw (auteur de l'oeuvre), Patricia Pekmezian, Lyne K, Alb, Igor Bouin et Hervé Dumont, dans lequel Catherine interprète Julie. Son prochain spectacle "DYS" conte musical qui met en scène les troubles "dys" sera écrit avec Catherine Boissy et Igor Bouin et créé en 2017/2018. Depuis 2010, Catherine Gosse accueille et accompagne au sein de la Compagnie, le jeune et prestigieux "Trio Musica Humana" de son fils, baryton, Igor Bouin.

Passionnée par le chant elle se forme à l’Art lyrique et obtient son prix de chant au conservatoire de Roubaix. Depuis 2007, elle a été soliste dans « Destinations lointaines », conte musical de Marc Lys, a interprété la fée Heller dans «Lyriknroll» qui mêle le chant lyrique et le rock, monté « Bastien Bastienne opéra de Mozart» dans lequel elle interprète Bastien et créé «Trois poèmes de Maurice Biget» composés par Claude Henry Joubert pour 3 flûtes et une voix mezzo. Enfin, elle interprête "La Périchole" de Jacques Offenbach avec Denis Mignien pour la compagnie Lazlo.